L’édito du mois

 Thierry Wellhoff« Les deux choses les plus importantes n’apparaissent pas au bilan de l’entreprise : sa réputation et ses hommes. » comme aimait le répéter Henry Ford.

Comment, à l’heure où le digital a donné une accélération foudroyante à la possibilité de communiquer, ne pas imaginer que la vision d’Henry Ford allait au-delà de ce qu’il pensait ? La doxa circule aujourd’hui à la vitesse de la lumière et donne désormais le sentiment à chacun d’entre nous d’habiter un simple village, le village mondial que nous annonçait, il y a vingt ans déjà, Joël de Rosnay.

La réputation est bien évidemment essentielle et même fondamentale dans la vie économique comme dans la vie sociale.

Résultat des images perçues et des opinions exprimées (sur le net ou ailleurs), laissant une trace mémorielle auprès des publics, c’est elle qui va conditionner ce que l’on va penser et dire des entreprises ou des institutions. En un mot, de votre marque et qui justement marquera les esprits.

Un vaste sujet qui est au cœur du métier des Relations Publics. Il justifie pleinement la tenue d’une conférence de haut niveau « Public Réputation Lab »  et la remise, pour la troisième année consécutive, des « Trophées de la Réputation ». Ces deux événements, organisés par Syntec Conseil en Relations Publics, se tenant précisément à la suite le même jour, mardi 31 mars 2015 après-midi, dans l’Auditorium du Medef (55 Avenue Bosquet, 75007 Paris).

Je remercie ici d’avance nos nombreux partenaires et contributeurs qui à eux seuls augurent d’une manifestation qui s’imposera sans aucun doute comme l’événement de référence de la réputation, donc de la communication.

Thierry Wellhoff
Président de Wellcom
Président de Syntec Conseil en Relations Publics


1 Response to "L’édito du mois"

  • sylvie Gillibert says:
Laisser un commentaire