Le jour où Steve Jobs a réinventé la presse

Le 5 octobre dernier le mythe Steve Jobs a poussé les portes de l’éternité tandis que de nombreux hommages lui ont été rendus des quatre coins du monde pour avoir changé notre société. Indirectement, il aura également permis aux médias de se réinventer bien au-delà de ce que l’on aurait pu envisager, au profit d’une plus grande diffusion et d’un plus grand partage de l’information.

Tout commence officiellement le 9 janvier 2007 à 9h42, durant le Macworld Conference & Expo, Steve Jobs dévoile enfin les dernières innovations de la marque à la pomme. Quatre ans plus tard, en 2010, sur les 1.6 milliards de portables vendus dans le monde, 20% sont des Smartphones, et l’iPhone en est le leader.

Parallèlement, 18 milliards d’applications auraient déjà été téléchargées depuis l’App Store (source : Apple 2011), dont celles développées par la plupart des groupes de presse qui ont bien compris la formidable opportunité que représentent ces nouveaux formats pour leurs développements.

Aujourd’hui, il semble que plus aucun media ne peut faire l’impasse sur ce nouveau format, au point que les quotidiens 20 Minutes et France Soir envisageraient même de supprimer leur édition papier.

Notre paysage médiatique est en pleine mutation, tout comme le métier de journaliste, dont les pratiques auront aussi évolué. Il en ira de même avec les agences RP qui ont, là, une occasion sans doute unique de faire prévaloir leur ADN : gestion et maîtrise de l’information doublées d’un sens profond de la relation.

Arnaud Pochebonne, directeur général de Weber Shandwick France, administrateur de Syntec RP
Information traitée dans Stratégies Magazine n°1652

Laisser un commentaire